Toujours une longueur d'avance grâce à une approche holistique - Toujours une longueur d'avance grâce à une approche holistique

Blog

null Toujours une longueur d'avance grâce à une approche holistique

Toujours une longueur d'avance grâce à une approche holistique

Les stratégies de préservation à long terme de la valeur et la réduction de la consommation de ressources posent des problèmes notamment aux petites communes. Les facteurs de succès sont la numérisation des inventaires selon le principe des coûts du cycle de vie, des fiches signalétiques des matériaux, la nouvelle culture de l'adjudication et, surtout, une démarche holistique.

L’usic préconise depuis longtemps une plus grande efficience des ressources et une stratégie à long terme pour préserver la valeur des infrastructures. Le groupe technique Mobilité et infrastructures, présidé par Pierre Epars, BG Ingénieurs Conseils, a maintenant relié ces deux questions dans une prise de position publiée en décembre.

 

Le système de milice et les restrictions budgétaires posent un défi

La valeur de remplacement de toutes les infrastructures suisses s'élève à environ mille milliards de francs. Les infrastructures sont situées en grande partie sur le territoire des communes. Les budgets serrés et l'organisation de milice des administrations sont des défis majeurs dans l’accomplissement des tâches de maintenance. Il est donc d'autant plus important d'adopter une approche holistique avec l’aide d’outils numériques.

 

Considération des coûts du cycle de vie au moyen d’un jumeau numérique

Trois aspects sont importants pour une stratégie de préservation à long terme des valeurs. Premièrement, la détermination systématique des coûts du cycle de vie. Plus l'inventaire est exact en termes de durée de vie et de coûts, plus le processus de remplacement peut être planifié avec précision. Le but déclaré est ici la création d'un jumeau numérique ainsi qu'une planification continue basée sur l'état effectif. Cela permet de réduire par la suite les frais administratifs.

 

Les fiches signalétiques des matériaux renseignent sur les possibilités de réutilisation et de recyclage

Deuxièmement, il faut vérifier l'efficacité des ressources utilisées dans les infrastructures et réduire systématiquement la consommation de matériaux. Quels matériaux peuvent être recyclés, lesquels peuvent être réutilisés ? C’est surtout pour les nouvelles parties de construction que l'utilisation de fiches signalétiques des matériaux (par exemple Madaster) peut apporter une importante contribution.

 

Utiliser la marge de manoeuvre offerte par la loi sur les marchés publics révisée.

Troisièmement, avec l'entrée en vigueur de la révision de la loi sur les marchés publics, il existe désormais un instrument qui met encore davantage l'accent sur la durabilité comme critère d'adjudication. Cela offre aux autorités qui y sont disposées une plus grande marge de manœuvre pour acquérir des prestations de services durables au plan économique, social et écologique.

 

Développer l’approche holistique

Tous les aspects mentionnés ci-dessus sont largement connus et confirmés dans la branche. C'est en particulier au niveau de la commune que réside le véritable défi, qui consiste à développer les compétences pour une approche globale et à long terme à tous les niveaux des organismes chargés du renouvellement. À cette fin, il faut intensifier la formation dans les domaines de la numérisation, des achats et des coûts du cycle de vie.

Verfasst von: Laurens Abu-Talib laurens.abu-talib@usic.ch